Interview de Monsieur le Directeur de Projet par Cameroon Tribune

Interview du Directeur de Projet Dr BISSO Dieudonné

Dans son édition du 29 avril 2010, dont le dossier est intitulé spécial Eau et Energie : Un duo vital, le Directeur de Projet Dr. Dieudonné BISSO a accordé Une Interview à Cameroon Tribune. 
Question Cameroon Tribune : Monsieur le Directeur du Projet Memve’ele, pouvez-vous présenter le Projet Memve’ele.

Réponse DP : Le Projet Memve’ele s’inscrit dans la volonté du Gouvernement camerounais d’augmenter l’offre en énergie électrique pour consolider la relance de l’économie. Il s’agit d’un aménagement hydroélectrique qui comprend : le barrage, l’usine de production de l’énergie électrique, la voie d’accès au site et les ouvrages d’évacuation de l’énergie produite avec un poste de transformation et d’interconnexion à Ebolowa. Il est à noter que la zone du Projet bénéficiera de l’énergie électrique grâce au poste de transformation installé à Nyabizan. Le Projet aura aussi un Programme d’Accompagnement Socioéconomique (PASEM) qui consistera à faire bénéficier aux populations riveraines des retombées du Projet. 

Question C T : Quel est l’état d’avancement du Projet Memve’ele ?

Réponses DP : Permettez moi de faire un bref historique du Projet Memve’ele. Des études de faisabilité avaient été réalisées en 1993 par Nippon Koei, actualisée par Coyne et Bellier en 2006, mais le Projet n’a pas pu se réaliser à cause de la crise économique mondiale des années 1990 ; Le montage du Projet en BOOT suite à la signature d’un Accord de Développement avec Sud Energie/Globeleq en 2007 s’est avéré infructueux. Voici des actions à l’actif du Projet Memve’ele :
• Le 25 septembre 2009, un Contrat de service a été signé avec Sinohydro Corporation Ltd.
• En fin 2009, Sinohydro a réactualisé les études de faisabilité et d’avant projet sommaire (APS) du barrage et de l’usine.
• L’étude de la stabilité du réseau est disponible. D’après ses conclusions la demande en électricité sur le RIS devra connaître une croissance à l’horizon 2011 de l’ordre de 6% à 11% ; 
• Une étude de moindre coût, étude économique complémentaire du Projet Memve’ele, a été réalisée et est disponible; 
• L’Etude d’Impact Environnemental et Social (EIES) est en cours de finalisation ; le rapport de premier établissement a été remis. Le rapport provisoire est disponible. Dans les semaines qui suivent les audiences publiques auront lieu dans les localités de Campo, Ambam, Ma’an, Nyabizan et Ebolowa. Le rapport définitif sera transmis au MINEP au courant du mois de mai pour la délivrance du Certificat de Conformité Environnemental.

• La formulation du Programme d’Accompagnement Socioéconomique de Memve’ele (PASEM) est finalisée. Le document programme est déjà disponible.
• Le Panel International d’experts Indépendants (NCEA-Pays Bas) devant conseiller le Gouvernement sur les aspects techniques et environnementaux du Projet est à pied d’œuvre depuis 2008; ce Panel sera au Cameroun pour assister aux audiences publiques.
• La sécurisation physique et juridique du site du Projet Memve’ele : Les travaux d’aménagement hydroélectrique de Memve’ele ont été déclarés d’Utilité Publique (DUP) par Arrêté n°00336/Y.14.4/MINDAF/D410 du 28 mai 2008 du MINDAF. La Commission créée à cet effet a procédé à la délimitation du site, au bornage et aux inventaires des biens mis en cause. Les populations seront indemnisées avant le début des travaux.

• Les voies d’accès au site : l’étude d’une route bitumée commandée par le MINTP et est disponible ; la variante chantier sur le tronçon MEYO CENTRE-MA’AN- NYABIZAN (100 KM) a été retenue pour l’exécution des travaux de construction du barrage, son bitumage suivra dès la mise en service de l’aménagement.

Question C T : A quand le début effectif des travaux, Monsieur le Directeur ?

Réponses DP : Tout est mis en œuvre pour respecter les engagements pris par le Chef de l’Etat, Son Excellence Paul BIYA pour démarrage du Projet Memve’ele en 2010. Selon notre calendrier prévisionnel, les travaux du chantier démarreront au cours du dernier trimestre 2010.