Le Ministre prescrit plus d’engagement pour le projet

C’était le 20 Janvier dernier au cours de la réunion de la Cellule d’Appui à la Maitrise d’ouvrage du Projet de Construction du barrage hydroélectrique de Memve’ele. Au cours de ces assises, le Dr Basile ATANGANA KOUNA a fait le point sur l’évolution des travaux sur le terrain en affirmant que le barrage sera livré en 2017.

C’est la substance du discours que le ministre de l’eau et de l’énergie, le Docteur Basile ATANGANA KOUNA a délivré le 20 Janvier dernier à l’occasion de la réunion de la cellule opérationnelle de construction du barrage hydroélectrique de Memve’ele.

Une réunion à laquelle prenaient également part les secrétaires généraux des ministères de l’Eau et de l’Énergie, des Finances Urbain Noel EBANG MVE, le directeur du projet le Docteur Dieudonné BISSO ainsi que l’ensemble des principaux responsables et personnels du projet. D’entrée de jeu, le Ministre de l’Eau et de l’énergie a tenu à situer le projet de construction du barrage de Memve’ele comme le fruit de la détermination du Chef de l’État Paul BIYA et de tout le gouvernement à développer le secteur de l’énergie en vue de résorber durablement le déficit en énergie électrique dont les conséquences sur notre tissu économique et social sont certaines. Sur le terrain des travaux proprement dits, le président du comité de pilotage du projet le Dr Basile ATANGANA KOUNA a rassuré l’assistance en indiquant que l’exécution de la construction du barrage avait atteint un taux de réalisation de l’ordre de 35%. Autre satisfaction dira le Ministre, c’est la mise en place du programme d’accompagnement socio-économique du projet, qui est la preuve de l’implication des populations dans la réalisation du barrage mieux, un levier de développement local qui modifiera substantiellement le quotidien des populations de la zone d’emprise du projet. Toutefois, le ministre ne manquera pas de souligner quelques aléas à la fois géologiques et administratifs qu’il a fallu corriger pour que les choses avancent bien. Pour sa part, le directeur du projet a, dans sa prise de parole, fait lecture du rapport de la précédente réunion de la cellule. Les débats qui ont suivi ces deux prises de parole ont permis de lever quelques obstacles d’accord parties, et de réorienter le travail de la cellule pour que la construction de ce fleuron des grandes réalisations soit un grand succès.

La réunion s’est achevée par l’exhortation du ministre de l’Eau et de l’Énergie qui a prescrit plus d’engagement de la part de tous les acteurs impliqués dans la réalisation de ce barrage pour que la cellule relève le pari de conduire l’une des réalisations majeures des grandes ambitions que nourrit le Chef de l’État pour notre pays.