Barrage Hydroélectrique de Memve’ele : place aux lignes de transport

211 MW, c’est la quantité d’énergie que le Cameroun attend du barrage hydroélectrique de Memve’ele, situé à 175 km de la ville d’Ebolowa, dans la région du Sud.

Un barrage dont la construction est achevée depuis août 2016. L’ouvrage majestueux se dresse en plein cœur de la forêt, avec sa digue principale, sa digue secondaire, son canal d’amenée  et une usine de production d’électricité. Au vue de sa capacité, il s’agit de la centrale hydroélectrique la plus importante du Cameroun. Seulement, plus d’un an après sa première mise en eau technique, elle ne peut pas encore donner tout ce qu’elle a dans le ventre. Et pour cause ! Il manque les ouvrages d’évacuation d’énergie. Notamment la ligne de transport de Nyabizan à Yaoundé et les postes de transformation et d’interconnexion. Mais ce n’est plus qu’une  question de temps, puisque les chantiers y relatifs sont en cours d’exécution  depuis le début de cette année 2017. Le poste de transformation d’Ebolowa est presque achevé et les pylônes entre Memve’ele et Ebolowa sont quasiment tous installés. Selon les responsables de ce chantier, tout pourrait être livré au plus tard en octobre 2018. Le Cameroun pourrait alors devenir un exportateur d’électricité, car selon les ingénieurs chinois, le barrage de Memve’ele est capable de rapporter 100 millions de dollars (plus de 55 milliards de F) chaque année, une fois entré en production.